Qu’est-ce qu’un mandataire automobile ?

Acheter une voiture neuve à l’étranger est une très bonne option pour faire de réelles économies. Pour autant, se lancer de son propre chef dans les démarches d’achat d’une voiture dans un autre pays n’est pas chose aisée, et peut même rapidement devenir un véritable parcours du combattant. C’est là que le rôle du mandataire automobile revêt toute son importance. Comment alors bien choisir son mandataire ? Quel est sa mission exacte ? Pourquoi les voitures du mandataire sont-elles moins chères que chez un concessionnaire ? C’est à ces questions que nous allons apporter des réponses.

Les mandataires automobiles ont connu un essor non négligeable ces dernières années. Et pour cause, en proposant des prix défiant toute concurrence à leurs clients, offrant parfois même des ristournes de plus de 30, voire 40 %, les personnes à la recherche d’une voiture neuve y trouvent largement leur compte. Plusieurs facteurs permettent de justifier de tels écarts de prix avec les voitures neuves vendues chez les concessionnaires.

Pourquoi un mandataire auto est moins cher ?

Le levier principal qui permet au mandataire de faire baisser autant les prix est que le véhicule commandé par le client provient souvent d’un autre pays, le plus souvent de l’Union Européenne, que ce soit d’Allemagne, d’Espagne, de République Tchèque, de Finlande ou encore d’Italie.

Les différences de taxes dans l’UE, telle que la TVA, mais surtout les prix affichés par les constructeurs dans les divers pays qui la compose, font qu’il est parfois (bien) plus intéressant d’importer un véhicule et de le commercialiser ensuite dans l’Hexagone, plutôt que de passer directement par un concessionnaire français. Le mandataire ira par ailleurs parfois puiser dans les stocks d’invendus afin de dénicher le dernier modèle convoité par ses clients.

A noter d’ailleurs qu’il pourrait y avoir des options non présentes ou ajoutées sur les modèles vendus à l’étranger, que l’on ne trouverait pas sur ceux vendus en France. Les variations d’équipements peuvent être plus ou moins importantes, il importe donc de bien se renseigner sur le véhicule lorsque le mandataire vous présente un modèle correspondant à votre recherche.

Quel mandataire auto choisir ?

Vous l’aurez compris, le mandataire n’est ni plus ni moins qu’un négociant automobile qui connaît parfaitement toutes les ficelles pour dénicher les meilleures opportunités pour son carnet d’adresses. Mieux, il vous évitera toute la paperasse administrative (certificat de conformité, certificat de cession, quitus fiscal, déclaration de douane, etc.), les négociations dans une autre langue, ou encore d’avoir à vous déplacer dans le pays où se trouve la voiture.

Aussi, avec le mandataire, vous achetez votre véhicule en toute sécurité à un tarif préférentiel sans quasiment avoir à bouger de chez vous. Car depuis plus de dix ans maintenant, ces sociétés spécialisées dans l’achat/revente ont investi le web afin d’avoir une couverture plus large et ainsi proposer à leurs éventuels clients les divers modèles dont ils disposent.

D’autres sont même allés plus loin en mettant à disposition des internautes des comparateurs de prix en mettant en concurrence les différents mandataires existants sur la toile, à l’image de www.quelmandataire.fr, qui affiche jusqu’à 45 % de réduction sur certains modèles.

L’obligation de contrat et la commission du mandataire

Une fois que vous avez repéré l’automobile de vos rêves, plusieurs formalités sont à respecter par le mandataire. Il devra vous fournir dans un premier temps un contrat de mandat de recherche, afin de lui permettre de partir en quête du véhicule, et ensuite, pour finaliser la transaction, le contrat de confirmation de recherche, d’achat et de livraison.

Ce document est bien évidemment le plus important puisqu’il contient de précieuses informations, telles que :

  • Le prix total que vous aurez à payer (voiture et frais de livraison)
  • Le délai minimum et maximum de livraison du véhicule
  • L’adresse de livraison
  • Les conditions de révocations du mandat signé au départ et les éventuelles pénalités
  • La TVA française à payer

Lors de la présentation de ce document, le mandataire vous indiquera également de nombreuses autres informations sur la voiture en elle-même, comme :

  • La date d’immatriculation
  • La puissance fiscale
  • Les options intégrées
  • Le carburant (diesel, essence, hybride ou électrique)

Lors de la signature finale, le prix que vous paierez intégrera bien sûr la commission du mandataire. C’est lors de la remise des clés que vous serez débité de l’ensemble de la somme.

N'hésitez pas à donner une note à cet article :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne : 4,50 sur 5)
Loading...

Vous pourriez aussi apprécier...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*