Comment apprendre à créer un site WordPress

Grâce à l’avènement des CMS, n’importe qui peut aujourd’hui créer un site Internet.

Alors oui, il est également possible de passer par des plateformes de type Wix, Jimdo ou WordPress.com mais vous aurez à payer un abonnement et vous serez dépendant.

C’est pourquoi la solution la plus en vogue depuis ces dernières années est de faire un site auto-hébergé avec WordPress.org (notez la différence de nom de domaine : .com/.org).

Apprendre WordPress

Combien ça va coûter ?

Le logiciel open-source WordPress (.org donc) est entièrement gratuit mais il va falloir l’héberger sur un serveur. Pour cela, il faudra donc réserver un nom de domaine et souscrire à une offre d’hébergement chez un fournisseur comme OVH, 1&1, O2Switch…

Et vous en aurez alors pour une cinquantaine d’euros par an.

Ensuite, vous aurez la possibilité d’utiliser la myriade de thèmes et d’extensions gratuits qui vous permettront de faire un site à votre image. Si toutefois vous avez besoin d’un aspect graphique plus professionnel ou de fonctionnalités plus évoluées, il vous faudra peut-être investir dans des solutions payantes.

Comptez alors une cinquantaine d’euros pour un thème premium et potentiellement quelques extensions à 10 ou 30 euros par an.

Mais honnêtement, on peut très bien faire un site respectable sans pour autant utiliser de plugin payant. Par contre pour le thème… c’est autre chose.

Résultat des courses : si vous investissez une centaine d’euros la première année, vous pourriez avoir un site professionnel !

Mais ce n’est pas si facile : il faut se former

Et là vous avez plusieurs possibilités, en fonction de votre budget, de votre patience et de vos connaissances actuelles.

La solution la plus économique : les tutoriels gratuits

Il existe une pléthore d’articles sur le web pour apprendre à installer puis utiliser WordPress. On a parfois même des tutoriels vidéo gratuits.

Hélas, ils seront dispersés entre de nombreux sites et ils ne sont peut-être pas à jour. Il faudra donc en suivre plusieurs, comparer leurs enseignements et se forger un avis par soi-même.

De plus, certaines bonnes pratiques ne sont pas précisées et il n’est pas rare de se retrouver avec des sites bancals, faute d’une vraie formation. Le pire des cas reste quand même de se faire pirater son site, faute de sécurisation.

Le bon compromis : les tutoriels payants

Que ce soit sur des sites spécialisés ou des plateformes de tutos vidéos, vous pourrez facilement trouver des formations vidéos qui durent entre 6 et 8 heures pour des budgets raisonnables.

Attention cependant, ils peuvent dater de plusieurs années, il faudra donc vérifier la date de publication.

Cela reste tout de même une bonne méthode pour apprendre puisque le formateur suit un déroulé pédagogique et cohérent. Par contre, il n’y aura pas de contrôle de connaissance ou de vérification.

La formation sera surtout une succession de vidéos où l’on voit l’écran de l’intervenant avec ses consignes orales.

Par contre, ne comptez pas sur des exercices pour vous faire la main… et là c’est vraiment dommage !

Le format « classique » : la formation présentielle

On trouve facilement des formations WordPress dans chaque grande ville. D’une durée moyenne de 3 jours, elles permettent d’apprendre au contact d’un professionnel tout en mettant en pratique tout ce qui sera vu.

C’est l’apprentissage le plus court et le plus intensif mais aussi le plus cher.

Il y a également un grand bémol : cela va aller très vite et il est fort probable qu’en sortie de formation il vous reste encore énormément de pratique à faire de votre côté, pour bien maîtriser les connaissances.

C’est donc une formation accélérée mais vous ne serez pas autonome pour autant.

La formation de demain : le e-learning

Le monde de la formation évolue vite et on trouve aujourd’hui énormément de MOOC (cours en ligne gratuits avec des milliers de personnes en même temps) ou de SPOC (cours en ligne payants avec de plus petites promotions) qui permettent de se former à distance.

Leur spécificité est que les formations sont étalées sur plusieurs semaines avec des rythmes plus légers qu’en présentiel : il faut compter 4 heures de cours maximum par semaine (exercices compris).

En fait c’est une solution intéressante sur tous rapports :

  • L’apprentissage se fait de façon plus progressive, pour une meilleure assimilation ;
  • Les mises en pratique sont nombreuses, pour être réellement autonome à la fin de la formation ;
  • Les intervenants restent présents lors de web-conférences en direct et au travers de forums ;
  • Et le prix est moins élevé qu’une formation présentielle.

Apprendre au travers de formations en e-learning est réellement un bon investissement puisqu’on va vouloir maximiser l’assimilation de compétences, tout en échangeant avec des professionnels et en rationalisant son budget !

De plus, les espaces d’échange permettent de créer un « esprit de promotion » puisqu’on va discuter avec d’autres apprenants motivés pendant plusieurs semaines.

Alors si vous souhaitez en savoir plus sur une formation WordPress en e-learning, découvrez le site de WPChef.

N'hésitez pas à donner une note à cet article :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de vote)
Loading...

Vous pourriez aussi apprécier...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*